Le tribunal examinera la demande de libération sous caution de Sisodia dans l’affaire de blanchiment d’argent le 5 avril

Un tribunal a reporté samedi au 5 avril l’audience sur la demande de libération sous caution du leader de l’AAP, Manish Sisodia, qui a été arrêté par l’ED dans une affaire de blanchiment d’argent liée à des irrégularités présumées dans la mise en œuvre de la politique fiscale désormais abolie à Delhi.

Le juge spécial M K Nagpal a ajourné l’audience après que l’avocat de Sisodia ait demandé plus de temps pour préparer une réponse détaillée aux observations du DE sur la demande de libération sous caution.

Sisodia a déposé la demande de libération sous caution mardi et le tribunal a demandé à la Direction de l’exécution de répondre avant le 25 mars.

Mercredi, après sept jours d’interrogatoire par les urgences, le tribunal l’a placé en garde à vue pour 14 jours.

Vendredi, le tribunal a réservé son ordonnance sur la demande distincte de libération sous caution de Sisodia dans le cadre de l’affaire de politique fiscale déposée par le Bureau central d’enquête.

Le juge spécial Nagapal a déclaré que le tribunal prononcerait son ordonnance sur la demande de libération sous caution dans l’affaire CBI le 31 mars.

L’ancien vice-ministre en chef de Delhi a été arrêté par l’ED le 9 mars dans la prison de Tihar, où il a été détenu dans le cadre de l’affaire faisant l’objet d’une enquête par la CBI.

Il a été arrêté par la Banque centrale d’Irak le 26 février.

(Seuls le titre et l’image de ce rapport peuvent avoir été retravaillés par le personnel de Business Standard ; le reste du contenu est généré automatiquement à partir d’un flux syndiqué.)

Première publication: 25 mars 2023 | 22h20 il